Vous n'avez encore jamais joué au bowling ou vous débutez, alors ce livre est pour vous.

Vous allez découvrir :

Les règles du bowling
Le calcul des scores
Les principales notions
Les consignes de sécurité et règles de courtoisie
Quelques conseils

Les règles du bowling

 

Vous n’avez jamais joué au bowling ou vous débutez, alors ce livret est fait pour vous ; vous y trouverez les bases que tout joueur doit connaître avant de démarrer et espérer faire un jour des « strikes ». 

Si vous ne connaissez pas un terme spécifique au bowling, le "glossaire" est fait pour vous.

 

 

La piste de bowling :
Les pistes de bowling, autrefois en bois, sont désormais le plus souvent en matière synthétique (au grand dam de certains joueurs).

Elles sont d’une longueur de +/- 24 m environ et d’une largeur de 1,06 m.

La piste est encadrée de 2 goulottes, ou gouttières ; y lancer sa boule équivaut à un score nul sur le lancer.

La piste est huilée pour la protéger, hors une zone juste avant les quilles que l’on dégraisse pour permettre à la boule de mieux accrocher.

La zone d’approche est celle ou vous prenez votre élan, d’une longueur de +/- 5 m, séparée de la piste elle-même par une ligne de faute à ne pas franchir sous peine d’une glissade et chute dues à l’huilage.

(Voir le croquis d'une piste de bowling)

 

 

La boule :
D’un poids maximum de 16 livres  (7,260 Kg env.) elle possède un diamètre de 22 cm et est percée de 3 trous pour y insérer pouce, annulaire et majeur. 

Choisissez une boule selon votre corpulence et la taille de vos doigts :
  - des 6 livres (2,720Kg env.) existent pour les enfants, de 8 à 12 livres pour les femmes.
  - vos doigts doivent rentrer juste dans les trous, sans espace libre, mais sans bloquer.

Des boules réactives permettant un lancer courbe de la boule existent, mais sont réservées aux initiés, leur maîtrise n’étant pas évidente ; de toutes les façons, pour le pur amateur que vous êtes, les seules boules prêtées par votre centre de bowling sont conventionnelles.

Si vous jouez régulièrement, investissez dans une boule personnelle, elle sera percée à votre main et évitera ampoules ou mal aux doigts après quelques lignes.  

 

 

Les quilles :
Fabriquées en bois et laquées, elles pèsent 1,530 Kg au minimum à 1,644 Kg au maximum et mesurent 38,1 cm de haut. Au nombre de 10, elles sont disposées en triangle équilatéral et sont numérotées de 1 à 10 pour faciliter le repérage des figures réalisées.

 

 

 

La tenue :
Portez des vêtements amples, vous serez plus à l’aise.

Des chaussures vous seront fournies par le centre de bowling, ne pénétrez pas sur les pistes avec vos chaussures de ville, ou tout autre type de chaussures.

Si vous jouez régulièrement, investissez dans une paire personnelle, c’est plus hygiénique.

 

 

 

Le jeu :
Une partie ou ligne se joue en 10 frames, soit 10 fois les quilles à faire tomber.

Vous devez en 2 lancers maximum, abattre les 10 quilles, si possible:
  - En 1 seul lancer, vous avez réussi le mythique strike.
  - En 2 lancers, vous réaliser un spare.

Il reste des quilles après vos deux lancers, on appelle ça un trou, ce n’est pas grave, avec de l’entraînement, vous parviendrez à fermer (réaliser le spare) à presque tous les coups, hors des figures quasi impossibles ou difficiles à réaliser que sont les splits, par exemple, la figure laissant les quilles 7 et 10.

Pour s’améliorer ou éviter de prendre de mauvaises habitudes dès le départ, ne dédaignez pas les conseils des habitués ; un professeur et animateur de bowling dispense des leçons aux débutants et confirmés, renseignez-vous auprès d’Alex.

 

 

Le lancer :
Tenez votre boule avec votre main derrière la boule (contrairement à la pétanque), vous poussez et non tirez la boule.

4 pas d’élan en finissant sur le pied gauche (pour les droitiers) avec le bras portant la boule partant en arrière et revenant en avant en un mouvement ample de balancier jusqu’au lâcher de la boule ; la 2ème jambe venant alors en arrière de celle d’appui pour un lancer élégant et stable.

Faites toujours face à la piste et terminez votre lancer en accompagnement votre boule avec le bras lanceur en direction des quilles et vers le haut ; l’autre bras reste en arrière et maintient l’équilibre indispensable du lanceur.

Prenez des repères au pied et sur la piste ; lorsque vous avez réalisé le lancer idéal, mémorisez ces repères pour obtenir des lancers réguliers. 


Retour en haut de page

 

Le calcul des scores

Le score :
Les scores sont désormais calculés automatiquement par la machine.

Pour une frame et 2 lancers n’ayant pas permis d’abattre  toutes les quilles, on comptabilise les quilles de chaque lancer, soit 9 points au maximum pour une frame non fermée

Un spare compte 10 points plus les quilles du lancer suivant, soit 20 points au maximum si le lancer suivant est un strike.

Un strike compte 10 points plus les quilles des 2 lancers suivants, soit 30 points au maximum si les 2 lancers suivants sont des strikes.

Le score parfait maximum est de 300 points.

Le spare est symbolisé par une barre dans la 2ème case de la frame sur la feuille de score.

Le strike est symbolisé par une croix dans la 1ère case de la frame sur la feuille de score.

La dernière frame possède 3 cases pour permettre de compléter spare ou strike à cette frame avec les lancers suivants.

Quelques joueurs amateurs et beaucoup de pros ont réussi à aligner 12 strickes dans la partie, ce qui nous donne le "jeu parfait" avec le score de 300.


Retour en haut de page

 

Les principales notions

CHOIX DE LA BOULE

- Les trous sont juste assez serrés pour retenir la boule.

- Le trou du pouce est un peu plus large.
- La membrane entre le pouce et l’index ne doit pas être ni tendue, ni relâchée
La boule doit être la plus lourde possible, mais on doit pouvoir la tenir à bout de bras pendant 5 secondes sans se fatiguer.

 

OÙ SE PLACER ?


DISTANCE : Dos tourné à la piste, faites 4 pas et demi. Retournez vous. Vous êtes à la bonne distance de la ligne de faute.


GAUCHE - DROITE : Placez vous avec l’intérieur du pied dans l’axe du repère central.


 

POSITION DE DEPART

- Genoux légèrement pliés.
- Colonne vertébrale inclinée vers l’avant.

   

Coude contre le côté du corps.

- L’autre main sert de soutien.
- L’épaule porteuse est légèrement plus basse

   
- La main doit être placée comme si l’on tenait une valise, le pouce à 10 heures pour un droitier.
   
- Le poignet doit être gardé droit tout au long de l’approche

 

L'APPROCHE

1er pas

- Avancez le pied droit en même temps que le bras droit vers l’avant et légèrement vers le bas.

- La main gauche soutien la boule durant tout le pas.

 

2ème pas

- La main gauche abandonne la boule.

- Le pied gauche avance et la boule prend un arc descendant.

- A la fin du 2ème pas, la boule se trouve à hauteur du mollet droit.

 

3ème pas

- Le pied droit avance, la boule arrivant environ à hauteur de l’épaule.

 

4ème pas

- Le pied gauche glisse vers l’avant.

- La boule redescend de son arc, le bras pointant vers le sol.




LE LACHER

 

1. Après le 4ème pas, le pouce se libère naturellement si la boule est tenue en position valise.


2. Les doigts, toujours dans les trous, soulèvent la boule en avant et en hauteur.


3. Les doigts se libèrent tout naturellement. La main poursuit son arc ascendant.

 

POSITION FINALE


1. Le bras a poursuivi son mouvement.

2. La colonne vertébrale a le même angle qu’au départ.

3. Les genoux sont fléchis.

Une de nos meilleures joueuses en action...

Retour en haut de page

 

Les consignes de sécurité et règles de courtoisie

Quelques consignes de sécurité :

1) Une seule personne sur l’approche.

2) Ne pas mettre les mains dans le remonte boule.

3) Attention derrière soi.

4) Ne pas franchir la ligne de faute.

5) Lancer une fois que le râteau est remonté.

 

Quelques règles de courtoisie

1) Souriez, vous êtes là pour vous détendre.

2) Éviter de crier pour ne pas perturber les autres joueurs.

3) Respectez la priorité, la piste à votre droite est prioritaire, laisser le joueur de droite jouer avant de vous lancer sur la piste.

4) Laisser vos verres en arrière de la piste, les pistes collantes bloquent et peuvent entraîner des blessures.

5) Patience et persévérance, le bowling est un sport et nécessite de l’entraînement.


Retour en haut de page

 

Quelques conseils

Comme dans tous les sports, il est nécessaire de vous échauffer.

N'oubliez donc pas avant le début de votre partie de faire quelques étirements et divers mouvements d'échauffements simples tels des moulinets avec les bras, poignets et quelques flexions/extensions des jambes.

Et maintenant, jouez et "bonnes boules"


Retour en haut de page

Accueil
L'association
Le bureau
Le livre du débutant
Glossaire du bowleur
Tarifs - Devenir Membre
Les "News"
Le calendrier
Diaporamas photo
Photos & vidéos  
Statistiques
Contact
Plan d'accès
Nos Partenaires
Mentions légales

Nos partenaires

Sylvain DESGROUX